Ces personnes ressources sont :

 - Responsables des systèmes nationaux d’information sanitaire
 - Responsables des structures de télémedicine
-  Responsables des agences de régulation des NTIC
-  Responsables des institutions de formation en ligne (E-learning, MOOC, etc)
-  Responsables des systèmes d’information hospitaliers/des laboratoires
-  Techniciens des industries et laboratoires pharmaceutiques
-  Responsables qualité des hôpitaux et cliniques privées
-  Directeurs de l’administration centrale secteurs santé et NTIC
-  Directeurs des établissements publics de santé
-  Développeurs de logiciels et fournisseurs d’accès internet
-  Directeurs de cliniques et cabinets médicaux privés
-  Ordres et syndicats nationaux des professions de santé
-  Syndicats des professionnels de la santé
-  Techniciens biomédicaux et cadres de santé (infirmiers et sages-femmes)
-  Associations de patients ou des accompagnants ou proches de malades
-  Organismes de normalisation, certification, métrologie et d’accréditation
-  Entreprises des nouvelles technologies de l’information et communication
-  Spécialistes de la communication, télécommunication et des médias